Une récente et vaste étude met en évidence l’augmentation phénoménale des bactéries résistantes aux antibiotiques chez les animaux destinés à la consommation humaine dans les pays en voie de développement. Cette découverte inquiète et demande une réponse sanitaire urgente.