C’est toujours l’éternelle question de l’œuf ou de la poule ! Lequel apparaît en premier ? La dépendance au smartphone révèle-elle un état dépressif ou bien celui-ci n’est-il qu’un terrain favorisant cette addiction ? Des chercheurs ont souhaité en avoir le cœur net.