La pratique régulière d’une activité physique serait bénéfique pour les patients atteints d’un syndrome de fatigue chronique, selon une récente revue Cochrane.