Au lendemain de l’arrestation à Glasgow d’un homme soupçonné d’être Xavier Dupont de Ligonnès, des sources policières affirment, samedi, qu’il ne s’agit pas de lui, s’appuyant sur les résultats d’un test ADN. La police écossaise l’a libéré.