Dans une immense étude d’observation, des chercheurs ont remarqué que les gros consommateurs de fibres et d’aliments riches en probiotiques, tels que le yaourt, avaient moins de risque de cancer du poumon. Alors que faut-il penser de ces résultats ?