Des chercheurs allemands ont réussi à isoler 65 espèces bactériennes encore inconnues provenant des océans du globe. Certaines d’entre elles seraient capables de produire des molécules antibiotiques alors que la résistance des bactéries pose toujours plus de problèmes.