Ces dernières années, plusieurs affaires de pédophilie touchant l’Église catholique ont éclaté dans les médias. Des drames révélateurs d’un problème bien plus répandu que le Vatican a longtemps voulu croire. En France, après que l’affaire Barbarin a dévoilé l’inaction de l’Église face aux victimes, une Commission indépendante sur les abus sexuels dans l’Église a vu le jour. Crée il y a un an, elle a déjà permis de recueillir 3—000 témoignages. Pour comprendre cette tardive prise de conscience, nous rencontrons Christine Pedotti, directrice de la rédaction de “Témoignage chrétien”.