Le gouvernement français a clos, lundi, son “Grenelle contre les violences conjugales” avec des annonces attendues de pied ferme par les associations féministes. Ces dernières sont loins d’être convaincues, à l’image de Marguerite Stern, invitée de France 24.