La nicotine a un effet paradoxal sur le cerveau, activant à la fois le circuit de la récompense et celui de l’aversion. On pensait jusqu’ici que c’était la dopamine qui était à l’origine de la sensation agréable, mais des chercheurs viennent de découvrir que les neurones dopaminergiques sont, à…