La France a renoncé à la livraison controversée de six navires à la Libye pour renforcer le contrôle de ses côtes, en raison de la “situation” dans le pays. Une victoire pour les huit ONG qui avaient déposé un recours devant le tribunal administratif de Paris pour demander l’annulation de cette livraison.