Après le vol présumé de plus de 52 kg de cocaïne au siège de la Police judiciaire de Paris, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a demandé à l’IGPN un audit “rigoureux et approfondi” de la brigade des stupéfiants.