Surnommé “Dr Conti”, l’homme d’affaires indonésien de 37 ans a fait fortune en faisant passer de petits vins de Bourgogne pour de grands crus classés. Il a été condamné, jeudi à New York, à 10 ans de prison et 28,5 millions de dollars de réparation.