Le mouvement social contre la réforme des retraites est entré, jeudi, dans sa quatrième semaine, égalant ainsi en durée le conflit de 1995. Alors qu’aucun porte de sortie n’est visible, une nouvelle journée d’action est prévue, samedi.