Malgré son efficacité déconcertante, le ciseau moléculaire CRISPR pouvait créer des mutations aux effets inconnus. Des scientifiques de l’université de Columbia ont mis au point un outil amélioré qui contournerait ce problème. Voici à quoi il ressemble.