Le procès de 24 personnes parties en 2014-2015 en Irak ou en Syrie a débuté lundi devant la cour d’assises spéciale de Paris. Seuls cinq accusés sont présents au procès. De nombreux autres sont morts mais officiellement toujours recherchés.