Alors que la France commémore jeudi la prise d’otages de l’Hyper Cacher, il y a cinq ans, dans laquelle quatre personnes ont été tuées, nous recevons Tatiana Brillant, qui a été négociatrice pour le Raid, l’élite de la police française, pendant treize ans. Terroristes retranchés, forcenés, suicidaires ou encore psychopathes, elle a dû faire face à tout type de situations. Tatiana Brillant offre un témoignage rare dans un livre-entretien “La voix du Raid, négocier pour sauve des vies” (d. du Mareuil), co-écrit avec Christine Desmoulins.