Le procès de Bernard Preynat, qui devait s’ouvrir lundi devant le tribunal correctionnel de Lyon, est reporté à mardi en raison de la grève des avocats. L’ancien prêtre est accusé d’agressions pédophiles commises entre 1971 et 1991, sur des scouts âgés de 7 à 15 ans, alors qu’il officiait comme vicaire-aumônier à Sainte-Foy-lès-Lyon.