Carlos Ghosn, ancien patron de Renault, qui a fui le Japon où il est poursuivi pour malversations, a saisi en référé les prud’hommes pour réclamer le paiement de son indemnité de départ en retraite. Un porte-parole de Renault a confirmé que le constructeur automobile avait “reçu fin décembre une assignation”.