Au deuxième jour de son procès pour de multiples agressions sexuelles sur des enfants, l’ancien homme d’église Bernard Preynat a accusé mercredi sa hiérarchie de ne pas avoir pris en compte ses alertes. De nouveaux témoignages accablants ont été livrés par des victimes gravement traumatisées par leurs agressions à répétition.