Le 17 janvier 2018, le premier ministre Édouard Philippe annonçait l’abandon du projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Une victoire pour les “zadistes” et agriculteurs mobilisés contre ce projet. Après des années de lutte, certains ont décidé de quitter le territoire, d’autres ont accepté de négocier avec l’État pour développer un certain nombre de projets, notamment agricoles. Nos reporters les ont rencontrés.