La mise en place du baccalauréat nouvelle formule s’est faite dans une certaine cacophonie, lundi, dans plusieurs lycées en France, alors que les premières épreuves de contrôle continu devaient avoir lieu dans de nombreux établissements scolaires.