L’immunothérapie anticancéreuse est une idée novatrice qui a été récompensée par un prix Nobel de médecine en 2018 mais qui n’est pas efficace pour tous les cancers. Une nouvelle étude décrit une lignée de lymphocytes T capable de reconnaître et de tuer un grand nombre de cancers.