La réforme des retraites arrive à l’Assemblée nationale, lundi, avec son examen en commission spéciale. Plus de 22 000 amendements ont été déposés, majoritairement par La France insoumise dont le chef de file, Jean-Luc Mélenchon, assume sa volonté de faire  “obstruction”.