Un ingénieur musulman, employé par un sous-traitant d’EDF, se bat avec l’administration après la suspension de ses autorisations d’accès à des sites nucléaires. Son avocat, joint par France 24, s’inquiète d’un acte islamophobe.