Brexit oblige, les 760 conseillers municipaux britanniques en France ne pourront pas être réélus aux prochaines municipales, en mars 2020. Une radiation des listes douloureuse pour ces expatriés très investis dans la vie de leur commune d’adoption.