D’après une compilation d’informations, les coronavirus Sras et Mers pourraient survivre jusqu’à 9 jours sur des surfaces inanimées. Ces données issues de travaux de chercheurs allemands pourraient s’appliquer au nouveau coronavirus qui continuent de faire des milliers de victimes en Chine.