L’adolescent rom qui avait été lynché en juin – pour un supposé cambriolage dans une cité de Pierrefitte-sur-Seine – est sorti de l’hôpital lundi. Sans logement et dans un état de santé encore très fragile, le jeune garçon se retrouve à la rue.