Une récente étude parue dans Science met en évidence une corrélation entre mauvaise santé mentale (dépression, anxiété) des parents et leur contrôle excessif sur l’alimentation de leurs enfants.