Il y a 100 ans, le 22 août 1914, 27 000 soldats français ont perdu la vie au cours d’une seule journée. La bataille des frontières est pourtant moins connue que celles de la Marne, de Verdun ou du Chemin des Dames.