Le cerveau est sans cesse exposé à des stimulations, alors même qu’il est focalisé sur une tâche. Une équipe Inserm vient de montrer qu’il analyse chacune de ces stimulations en moins d’un quart de seconde, pour savoir si elle vaut le coup d’y consacrer de l’attention ou s’il faut rester concentré. Les chercheurs ont localisé, visualisé et chronométré ce système de tri sélectif grâce à des enregistrements intracrâniens.

QuiTuSais
jeu 05 mar 2020 – 18:16