À la conférence de Moriond, aujourd’hui, les collaborations ATLAS et CMS auprès du Grand collisionneur de hadrons (LHC) du CERN1 ont présenté de nouveaux résultats préliminaires précisant encore les propriétés de la particule découverte l’année dernière. Après avoir analysé deux fois et demie plus de données que ce qui était disponible au moment de l’annonce de la découverte, en juillet, les chercheurs arrivent à la conclusion que …