La démission du gouvernement de Manuel Valls a sonné comme un coup de tonnerre au sein de la majorité. Pour le politologue Thomas Guénolé, si la scission du PS n’est pas encore d’actualité, cette crise rebat les cartes de l’offre politique à gauche.