Les tests de dépistage utilisés actuellement pour détecter la présence du SARS-CoV-2 chez les patients sont-ils fiables ?