À l’inverse de l’IRM ou de l’échographie, la radiographie ne permet pas de visualiser les tissus mous du corps. En associant les rayons X à l’élastographie, une technique consistant à mesurer la densité des tissus, des chercheurs japonais espèrent détecter des tumeurs ou des lésions précoces.