Face au grand nombre de décès survenus et à venir en Île-de-France, la préfecture de police de Paris a annoncé, jeudi, qu’un bâtiment du marché de gros de Rungis serait réquisitionné, puis transformé en funérarium pour accueillir les cercueils de victimes du coronavirus.