Le secrétaire général de l’ONU a lancé dimanche un appel à protéger les femmes, alors que le confinement décrété pour lutter contre la pandémie de coronavirus a provoqué une augmentation des violences à l’intérieur des foyers, et ce, dans plusieurs pays.