Face à la contagiosité du Covid-19, les autorités sanitaires françaises ont interdit certains rites funéraires, comme la toilette du défunt. Une épreuve supplémentaire pour les croyants, particulièrement les musulmans et les juifs.