Réunis à La Rochelle pour leur université d’été, les responsables du Parti socialiste sont plus divisés que jamais. Tiraillés entre les députés frondeurs et ceux restés fidèles au gouvernement, la plupart des militants semblent déboussolés.