Conséquence du confinement en France, le manque de main d’œuvre se fait sentir et le monde agricole en souffre. La préfecture de Seine-et-Marne a proposé aux réfugiés du département de venir en aide aux agriculteurs. Selon la préfecture, ils auront des contrats de travail, comme n’importe quel saisonnier, et accompliront leur mission dans des conditions sanitaires stricts. Et au-delà des réfugiés, beaucoup se sont manifestés pour venir aider, mais cela ne suffit pas à rassurer une agriculture en partie coupée de ses consommateurs. Un reportage de Karim Yahiaoui et Achraf Abid.