Le SARS-CoV-2, le SARS-CoV ou encore H1N1, tous ces virus ont causé des épidémies d’ampleur mondiale et proviennent d’animaux sauvages ou d’élevages. Une nouvelle étude met en lumière comment les interactions humains-nature peuvent menacer la santé de l’humanité.