La période tumultueuse que nous traversons dans le monde nous rappelle que notre Planète est petite et que nous possédons tous le même organisme, que le virus ne connaît pas les couleurs de peau, les nationalités, les sexes, les âges, l’état de santé préexistant et le niveau de poids.