Des procès reportés, des procédures à distance, des prisonniers relâchés et d’autres qui voient leur détention provisoire prolongée. Avocats et magistrats demandent au gouvernement de revoir le fonctionnement de la justice pendant la crise sanitaire.