Pour venir à bout de cette pandémie causée par le SARS-CoV-2, trop de confinement ne favoriserait pas la construction d’une immunité collective, selon des chercheurs américains qui préconisent donc des périodes de distanciation sociale par intermittence. Et ce, jusqu’en… 2022.