Les soignants, fortement mobilisés dans la lutte contre la pandémie de coronavirus en France, vont bénéficier de primes défiscalisées de 500 à 1 500 euros. Elle dépendra de l’intensité de la flambée épidémique à laquelle ils ont dû faire face, a annoncé mercredi le Premier ministre, Édouard Philippe.