Les députés français vont voter vendredi un nouveau budget rectificatif qui doit permettre de soutenir l’économie du pays. La gauche réclame le rétablissement de l’ISF pour financer une partie de ces mesures.