Lancée le 25 mars, la collecte d’urgence de la Fondation des femmes a déjà permis de récolter deux millions d’euros qui doivent notamment permettre de trouver des solutions de relogement pour les femmes victimes de violences en période de confinement.