De Bordeaux à Strasbourg, depuis le début du confinement, de nombreux coursiers à vélo, des plateformes Uber Eats et Deliveroo, poursuivent leur activité. Mais certains d’entre eux ont vraisemblablement contracté le Covid-19 depuis le début du confinement et affirment que les livraisons de repas à domicile menacent leur santé, ainsi que celle des restaurateurs et des clients.