Le président Emmanuel Macron a annoncé aux Français une sortie du confinement à partir du 11 mai, avec la reprise “progressive” des établissements scolaires et le retour au travail pour “le plus grand nombre”. Une décision qui a suscité des désaccords notamment entre porteurs d’arguments sanitaires et défenseurs de priorités économiques.