Le ministre français de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a évoqué mardi un retour à l’école à partir du 11 mai, étalé sur trois semaines, lors d’une audition à l’Assemblée nationale. Il serait alors divisé sur trois étapes par niveaux de classe, divisées en demi-groupes, le tout pour éviter les risques face à l’épidémie de coronavirus.