La réponse immunitaire développée excessivement chez des patients sévèrement touchés par le Covid-19 présente, par certains aspects, des similitudes avec celle observée dans une maladie génétique rare, le Savi. Ainsi, le virus pourrait ne pas être l’unique cause des « orages cytokiniques ». Une…